Anticiper et mensualiser le paiement des impôts

18 | (actualisé le ) par Julien Delmas

C’est toujours une mauvaise surprise de découvrir qu’il vous reste 2 semaines pour payer 1000 euros d’impôts dont vous aviez naïvement oublié l’existence depuis un an. Il est possible d’éviter cela très facilement en s’organisant un petit peu et en mettant en place une mensualisation.

Cela concerne au moins l’impôt sur le revenu, la taxe d’habitation et la taxe foncière.

Comment estimer vos impôts ?

- Pour les impôts sur le revenu
Je vous conseille la version gratuite de l’excellent logiciel ClickImpôts first step. En quelques clics, vous saisissez les informations vous concernant : coordonnées, situation familiale, revenu imposable (exact ou estimé) et vous obtiendrez le montant de l’impôt à payer. Vous pouvez maintenant décider du montant à prélever chaque mois au titre du paiement de cet impôt.

- Pour la taxe d’habitation
Si vous êtes un nouveau propriétaire, vous pouvez vous renseigner auprès de l’ancien propriétaire (ou de votre Centre des Finances Publiques) pour avoir une estimation du montant de l’impôt.
Vous pouvez maintenant décider du montant à prélever chaque mois au titre du paiement de cet impôt.

- Pour la taxe foncière
Si vous êtes un nouveau propriétaire, vous pouvez vous renseigner auprès de l’ancien propriétaire (ou de votre Centre des Finances Publiques) pour avoir une estimation du montant de l’impôt.
Vous pouvez maintenant décider du montant à prélever chaque mois au titre du paiement de cet impôt.

Comment mettre en place le prélèvement mensuel ?

C’est à vous d’indiquer le montant à prélever en 10 fois (les deux derniers mois permettent d’ajuster en plus ou en moins pour rapport à l’impôt réellement dû). Vous pouvez en faire la demande :

  • soit directement dans votre Centre des Finances Publiques ;
  • soit dans l’espace "Mes impôts", puis dans "Adhérer au prélèvement (à l’échéance ou mensualisation)" : https://cfspart.impots.gouv.fr ;
  • soit par courriel, en écrivant (pour la France entière) à l’adresse cps.lyon@dgfip.finances.gouv.fr tout en précisant toutes les informations vous concernant (prénom, nom, adresse, n° fiscal...).