Pourquoi ce blog ? 3 millions de mercis !

89 | (actualisé le ) par Julien Delmas

Parfois, il faut parler de soi. Je vais tenter de vous expliquer pourquoi j’ai créé ce blog, mais avant, une courte présentation.

Qui suis-je ?

Julien Delmas, 34 ans, professeur de technologie en collège depuis 13 ans.

Lassé de n’avoir que des élèves de collège, je souhaitais diversifier mes activités, j’ai donc profité des occasions qui se sont présentées à moi. Mes activités professionnelles se résument actuellement ainsi :

  • professeur de technologie en collège et professeur principal de 3ème ;
  • formateur d’enseignants pour le numérique éducatif ;
  • conseiller pour le numérique éducatif auprès de collèges et lycées d’île-de-France ;
  • enseignant et évaluateur d’étudiants pour le C2I2E ;
  • enseignant d’informatique au lycée ;
  • référent numérique.

Toutes ces expériences m’ont permis de rencontrer beaucoup de personnes et de découvrir de nombreux aspects administratifs et financiers que je partage avec vous dans ce blog.

Si vous souhaitez consulter quelques autres publications me concernant :

Si je devais résumer ma façon de voir la vie avec une maxime, ce serait : « Il n’y a rien de grave et rien d’irréversible dans la vie... à part la mort ! »

Le début

Je me suis intéressé à de nombreux sujets en lien avec mon boulot de prof : le salaire, les absences, les opportunités pour changer de métier... Etant donné que le ministère refuse de nous communiquer ces informations, il aurait été trop bête de ne les garder que pour moi. J’ai donc décidé de publier mes recherches sur ce blog. C’était aussi l’occasion de m’en servir d’aide-mémoire car avec ma petite mémoire de poisson rouge je ne me souvenais jamais du montant d’une HSA ou du salaire que j’aurais l’an prochain si je franchissais le tant espéré échelon supérieur !

Et maintenant

Trois plus tard, en juillet 2016, mon blog, c’est :

  • un record de 28 694 visites pour la seule journée du 22 décembre 2016 ;
  • plus de 4,5 millions de visites depuis novembre 2013 ;
  • plus de 15 000 commentaires postés en réaction à mes articles (dont 900 réponses de ma part) ;
  • près de 280 000 visites mensuelles ;
  • plus de 1 000 contacts par courriel.

Bref, c’est (un peu) le succès... grâce à vous !

JPEG - 73.8 ko
Nombre de visites sur le blog
Les barres jaunes correspondent aux pages vues par mois. La ligne bleue correspond à la moyenne des visites mensuelles

La reconnaissance

Mon blog a contribué à informer les personnels de l’éducation nationale de leurs droits. J’apprécie que des personnes m’informent qu’elles ont pu bénéficier d’une indemnité, d’une aide financière, d’un logement, d’une autorisation d’absence ou d’entrées gratuites grâce à mon blog.

Au hasard de mes déplacements dans mon académie ou à l’autre bout de la France dans des événements fréquentés par des profs, il m’est déjà arrivé plusieurs fois de me faire interpeller alors que je portais un badge nominatif.

La reconnaissance technique existe aussi.
Quand le 26 janvier 2016, je reçois de mon hébergeur un mail m’indiquant : « Votre site subit de très nombreuses connexions. Votre domaine a été basculé sur une machine dont les capacités limitées rendent votre site potentiellement inaccessible. Cet isolement nous permet de protéger notre infrastructure et donc les sites des autres clients. »

En fait, c’était juste une journée avec un record de visites ! Les conséquences : je suis obligé de changer de formule d’hébergement qui me coûtera deux fois plus cher mais c’est la rançon du succès et les revenus publicitaires devraient couvrir ces nouveaux frais.

Et la meilleure des reconnaissances, provient des gens que je rencontre, de ceux qui me transmettent leurs félicitations via mes collègues, mes amis, ma famille, lors d’apéritifs en bord de mer...

J’adresse un remerciement particulier aux personnes qui m’ont aidé ou inspiré dans la rédaction de ce blog, elles se reconnaîtront naturellement.

Et demain ?

Un jour, le ministère prendra forcément conscience de l’importance de proposer ce type d’informations de manière officielle, à tous les agents ! Je me dis que le ministère me contactera peut-être pour les aider dans ce projet ?
Enfin ça, c’est pour un autre jour...