Pourquoi mon salaire baisse-t-il en janvier 2018 ?

89 | (actualisé le ) par Julien Delmas

Vous vous demandez pourquoi votre salaire va baisser en janvier 2018 et continuera de baisser tous les ans à la même période ? Il y a trois raisons à cela, voici quelques explications.

Cotisation Pension Civile

La ligne 10 1050 « retenue PC » aussi appelée « cotisation retraite » ne cessera d’augmenter sur votre feuille de paye. Cette cotisation retraite s’applique sur le traitement brut et augmentera tous les ans, au moins jusqu’en 2020 !

Pour un salaire brut de 2500 euros, votre salaire diminue au 1er janvier de 6,75 euros par mois !

Les réformes des retraites Sarkozy (2010) et Hollande (2012), prévoient une augmentation du taux de retenue pour pension civile jusqu’en 2020 pour atteindre le niveau de cotisation des salariés du privé (environ 11 %).

Evolution du taux de retenue pension civile
AnnéeTaux de retenue
2016 9,94%
2017 10,29%
2018 10,56%
2019 10,83%
2020 11,10%

Augmentation de la CSG

Sous la présidence Macron (2017), le gouvernement a augmenté la cotisation CSG de 1,7 points (pour passer de 5,1 à 6,8 %). cette cotisation porte sur tous les revenus bruts mensuels.

Sur votre feuille de paye, c’est la ligne « C.S.G. DEDUCTIBLE (CODE 40 1301) » va passer de 5,1 % à 6,8 %.

Pour un salaire brut de 2500 euros, votre salaire diminue au 1er janvier de 41,75 euros par mois !

Cotisation CSG = 0,068 x 0,9825 x (traitement brut + primes + indemnités + heures supplémentaires)

Indemnité compensatrice (hausse CSG)

En contrepartie de la hausse de la CSG, nous bénéficierons d’une indemnité compensatrice d’environ 1,38 % du traitement brut de l’année n-1.

Sur votre feuille de paye, une nouvelle ligne « IND. COMPENSATRICE CSG » apparaîtra.

- Pour les agents nommés AVANT le 1er janvier 2018

"I. - Les agents (...) bénéficient d’une indemnité dont le montant annuel est calculé comme suit : la rémunération brute annuelle perçue au cours de l’année 2017 est multipliée par 1,6702 %. Sont déduits du montant obtenu les montants dus sur cette même rémunération (...) au titre de :
1° La contribution exceptionnelle de solidarité
2° La cotisation salariale d’assurance maladie du régime général de sécurité sociale
(...)
Le résultat obtenu en application des alinéas précédents est ensuite multiplié par 1,1053."

Je vous propose ci-dessous la formule qui semble être appliquée (on retire du revenu brut la compensation primes/points)

Indemnité compensatrice =
[Revenu brut 2017 - (13,92x12)] x 0,016702 x (1 - 0,01) x (1 - 0,024) x 0,9825 x (1 - 0,057) x 0,9825 x 1,1053

Pour un salaire brut de 2500 euros, votre salaire DEVRAIT augmenter au 1er janvier de 38,74 euros par mois !

- Pour les agents nommés APRÈS le 1er janvier 2018 :

« La rémunération mensuelle brute à la date de la nomination ou du recrutement est multipliée par 0,76 %. »

Pour un salaire brut de 2500 euros, votre salaire DEVRAIT AUGMENTER au 1er janvier de 19,00 euros par mois !

Plus d’informations dans le « Décret n° 2017-1889 du 30 décembre 2017 »

Suppression de la Contribution Exceptionnelle de Solidarité

En contrepartie de la hausse de la CSG, la cotisation « Contribution Exceptionnelle de Solidarité » est supprimée.

Sur votre feuille de paye, la ligne « 55 5010 - CONTRIBUTION SOLIDARITE » disparaît.

La formule de calcul de la CES était de :
Montant de la CES = 0,01 x (traitement brut - transfert prime/point + primes + indemnités  + heures supplémentaires - Retenue PC - cotisation RAFP)

Pour un salaire brut de 2500 euros, votre salaire DEVRAIT augmenter au 1er janvier de 24,86 euros par mois !

Cotisation MGEN

Depuis deux ans, la MGEN base le montant de ses cotisations sur TOUS les revenus bruts annuels de l’agent (toutes activités confondues), de l’année n-2. Ils s’appuient plus exactement sur la DADS réalisée par les employeurs (Déclaration Automatisée des Données Sociales).

Calculez le montant de votre cotisation MGEN ici

Calculer mon salaire

Pour calculer précisément votre salaire, pensez à consulter l’article « Calculer son salaire de prof ».