Travailler à temps partiel à l’éducation nationale

272 | (actualisé le ) par Julien Delmas

Il est possible d’obtenir de droit ou sur autorisation un temps partiel. Celui-ci sera alors rémunéré en fonction de votre quotité de service. Par exemple, à 50% vous toucherez la moitié de votre salaire. Par contre, les temps partiels supérieurs à 80 % sont valorisés et seront rémunérés selon la formule suivante :
Quotité payée (au-delà de 80 %) = (quotité travaillée en pourcentage x 4/7) + 40 %

Comparaison entre quotité travaillée et quotité payée

Par exemple :

  • un prof qui travaille à 80 % est rémunéré à 85.7 %.
  • un prof qui travaille à 81.25 % est rémunéré à 86.43 %.
  • un prof qui travaille à 85 % est rémunéré à 88.57 %.

Concernant les primes et indemnités :

  • le traitement brut est proportionnel à la quotité financière (et non pas à la quotité de service pour les personnes à 80 % et plus ) ;
  • l’Indemnité de Résidence est payée proportionnellement au traitement brut (0 % ; 0,01 % ; 0,03 %) ;
  • le Supplément Familial de Traitement est payé proportionnellement à la quotité de service, mais dans la limite du plancher et du plafond définis pour les personnes à temps plein ;
  • la prime éducation prioritaire et la prime ISOE part fixe sont payées selon la quotité financière ;
  • toutes les autres cotisations et charges sont basées sur le traitement réel.

Pour savoir précisément quelle sera votre rémunération, consulter l’article Calculer son salaire de prof.
Liens

Temps partiel annualisé

Il est également possible de demander un temps partiel annualisé. Certaines académies ne proposent qu’une quotité de 50 %, d’autres proposent plusieurs alternatives. Vous trouverez ci-dessous les quotités proposées par UNE académie, en 2018-2019.

Exemple de temps partiels proposés dans UNE académie