Poster un message

En réponse à :

Enseignants : et si vous déclariez vos frais réels aux impôts ?

, par Karine

Bonjour, j’ai demandé une rectification de mes frais réels pour 2016 et 2017, afin d’y inclure des éléments que j’avais oubliés concernant mon bureau (certaines dépenses générales, calculées au prorata de la surface de la pièce). J’ai fourni toutes les pièces justificatives, ainsi qu’une attestation de mon chef d’établissement stipulant que je ne dispose pas d’espace de travail individuel dans le collège où j’exerce. Peut-être ce document n’était-il pas assez précis car voici ce qui m’a été répondu (doit-on y voir une certaine mauvaise foi ?)
« Les salariés doivent être en mesure de justifier qu’il ne disposent pas d’un local professionnel attribué par leur employeur en produisant une attestation de ce dernier. Par ailleurs, pour pouvoir prétendre à une déduction, les salariés doivent pouvoir justifier que le local utilisé comme bureau est affecté à l’usage professionnel. L’attestation de votre employeur indique que vous ne possédez pas d’espace de travail individuel au sein de votre établissement, mais comme dans tous les collèges et lycées, une salle commune des professeurs est à votre disposition. De plus, la pièce que vous utilisez à votre domicile peut être également utilisée à d’autres fins (activités familiales ou de loisirs). »
fin de citation. J’ai deux mois pour contester cette décision.
Qu’en pensez-vous ? Je conteste, ou bien j’arrête de travailler le soir, le week-end et pendant les vacances ?
Bien à vous, et merci pour ce blog que je consulte régulièrement.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.